Gouvernance

La Fondation a été reconnue d’utilité publique par décret

Chakib BENMOUSSA

Ambassadeur

Votre rôle

Mon rôle en tant que Président de la Fondation Maison du Maroc, est de veiller à ce que les conditions d’accueil des étudiants et des chercheurs qui y séjournent soient les meilleures et que les principes d’ouverture sur le reste du monde et d’échange culturel entre les différentes nationalités y soient préservés dans un esprit de tolérance et de respect mutuel et cela conformément aux statuts de la Fondation et de la Cité internationale universitaire de Paris.

Votre vision de la Cité

Une Maison du Maroc qui contribue au développement du partenariat France–Maroc dans les domaines de la formation et de la recherche, participe au rayonnement du Maroc et œuvre au dialogue entre les civilisations.

Votre coup de cœur

Les Journées de la Jeunesse marocaine, organisée par l’Association des Marocains des Grandes Ecoles. Ancien élève-ingénieur des écoles parisiennes Ponts et Chaussées et Polytechnique, cette manifestation me rappelle avec nostalgie les débats organisés dans le temps par des associations similaires dans lesquelles j’étais actif. Elle participe à l’information des jeunes sur les développements que connait le Maroc et contribue au renforcement du lien avec leur pays d’origine, comme elle accorde une importance particulière aux questions de la jeunesse à un moment où le monde connait de grandes transformations.

SA citation préférée

« Chercher la connaissance du berceau à la tombe »
اطلبوا العلم من المهد الى اللحد

Mohamed ABOUSSALAH

Directeur

Son parcours

Muni d’un Ph. D en Génie Civil obtenu en 1989 à Purdue University aux Etats Unis, M. Mohamed Aboussalah revient au Maroc en tant que Maitre de Conférences et puis Professeur d’Université à l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs, Université Mohammed V – Rabat, où il avait obtenu, quelques années auparavant, son Diplôme d’Ingénieur d’Etat en Génie Civil.

En parallèle à ses activités d’enseignement et de recherche, Il poursuit sa carrière au sein du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique à Rabat, qu’il intègre en 1996 en tant que Chef de la Division des Enseignements Universitaires à la Direction de l’Enseignement Supérieur. Il est ensuite nommé Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques Guéliz de l’Université Cadi Ayyad, à Marrakech, de 2005 à 2013, puis il rejoint son Ministère de tutelle en tant que Directeur de l’Enseignement Supérieur et du Développement Pédagogique de 2013 à 2015. Il devient en 2015, Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique. Il occupera cette fonction durant 5 années.

En Janvier 2020, M. Aboussalah prend la Direction de la Fondation Maison du Maroc à Paris où il a été chaleureusement accueilli par l’équipe de la Maison et les responsables de la CIUP. Cette nouvelle fonction constitue la consécration d’une carrière universitaire et administrative exceptionnelle. Sa grande expérience de gestion et ses compétences universitaires seront d’un grand apport à la Fondation Maison du Maroc.

Sa vision de la Cité internationale

Le campus de la Cité Internationale Universitaire de Paris est un lieu unique en son genre, un espace de vie agréable où se côtoient des résidents représentant plus de 140 nationalités différentes, et poursuivant leurs études dans des établissements franciliens de renom.

La Fondation Maison du Maroc s’inscrit dans cette tradition d’accueil depuis près de 67 ans et elle a pour vocation d’assurer à ses résidents un lieu de vie convivial et d’échange, où se côtoient plus de 20 nationalités, grâce au brassage entre les Maisons de la Cité Internationale. La Fondation Maison du Maroc fait du rayonnement culturel du Royaume du Maroc à Paris une de ses missions principales. Les activités culturelles, universitaires et scientifiques qu’elle organise, s’inscrivent dans cette dynamique de convivialité, de partage de la culture, de la civilisation et la diffusion des valeurs ancestrales du Royaume du Maroc.

Toute l’équipe de la Fondation Maison du Maroc et moi-même souhaitons impulser une dynamique d’accès à la culture pour tous, avec la mise en place de nouveaux modes de partage et de diffusion grâce notamment aux multiples possibilités offertes par les nouvelles technologies. Nous souhaitons toucher et faire participer un grand nombre de personnes, afin de continuer à promouvoir nos valeurs ancestrales, tels que la paix, le dialogue, la tolérance, l’humanisme, le partage, l’ouverture, le multiculturalisme, la solidarité et le respect de l’autre.

Son coup de cœur

La Cité Internationale Universitaire de Paris a pour vocation de faire pérenniser la tradition d’accueil des étudiants mise en application dès sa création en 1925. J’ai eu l’occasion d’être témoin de cette tradition notamment dans un contexte de crise sanitaire internationale. En effet, à peine quelques semaines après mon arrivée à la Fondation Maison du Maroc, la France a déclenché le stade 3 de l’épidémie du Covid19 et nous sommes entrés en confinement.

Pendant cette période de confinement, j’ai pu participer au développement d’un extraordinaire élan de solidarité entre les résidents de la Maison du Maroc et les résidents de la Cité Internationale, d’une part, ainsi qu’entre la Fondation Nationale et les autres Maisons de la Cité, d’autre part. Les résidentes et les résidents de la Fondation Maison du Maroc ont eu tout au long de cette période difficile une écoute, des aides et des soutiens aussi bien humains que financiers de la part de l’Administration de la Maison, ainsi que de la Fondation Nationale et des mécènes.

Dans cet espace international diversifié qu’est la Cité Internationale Universitaire de Paris, il est beau de voir cette tradition historique d’accueil se perpétuer dans esprit mu par les valeurs de solidarité, de concorde et de brassage entre les étudiants venus des quatre coins du monde.

Sa citation préférée

Nothing great in the world has ever been accomplished without passion.
(Rien de grand au monde n’a jamais été accompli sans passion)

George Wilhelm Friedrich Hegel